Une femme remarque un homme seul qui attend au même endroit depuis 3 ans et un jour décide de lui demander pourquoi

Pendant trois ans, une femme conduisant sur la même route a remarqué un homme faisant les cent pas et bavardant avec des passants. Elle se demandait toujours pourquoi il avait choisi de rester dans le même coin. Puis, un jour, elle décida de lui en demander la raison et apprit quelque chose d’étonnant.

La vie est pleine de surprises sans fin et chaque instant offre la possibilité de quelque chose de nouveau et d’excitant. Bien qu’il soit bon de voir les choses se dérouler selon nos plans et nos souhaits, parfois, nous pouvons être surpris par la façon dont les choses se déroulent.

Une femme remarque un homme seul qui attend au même endroit depuis 3 ans et un jour décide de lui demander pourquoi.

Pourtant, un simple bonjour ou une petite conversation avec quelqu’un peut égayer notre journée et restaurer notre foi en l’amour, l’humanité et la gentillesse. Nous sommes tous censés faire des choses extraordinaires au cours de notre vie, et l’histoire d’aujourd’hui résume quelque chose de similaire.

Ginger Sprouse vivait avec son mari à Clear Lake, au Texas, et dirigeait son entreprise de cours de cuisine dans la baie de Nassau. Comme elle se rendait au travail tous les jours, elle passait par les mêmes routes et avait mémorisé chaque coin et recoin.

En se rendant au travail, Sprouse a souvent remarqué un homme assis au coin de la rue. Parfois, le type à l’air solitaire s’asseyait sur le trottoir, à d’autres moments, elle le voyait aller et venir.

Pendant trois ans, Sprouse a vu l’homme au même endroit tous les jours. Beau temps, mauvais temps, il ne quittait jamais son coin. Parfois, Sprouse le remarquait en train de parler aux passants et se demandait combien de personnes le connaissaient.

Ils se sont également occupés de sa nourriture et ont organisé ses rendez-vous chez le spécialiste.
Sa curiosité piquait chaque fois qu’elle passait devant lui, mais elle ne disait rien. Puis, un jour la femme a décidé de faire quelque chose qu’elle n’avait pas fait au cours des trois dernières années : elle s’est arrêtée pour parler à l’homme.

Alors que Sprouse arrêtait sa voiture juste en bas de la rue et baissait sa vitre, elle n’avait aucune idée qu’un simple bonjour changerait sa vie pour toujours. Elle a rappelé l’expérience qui a changé sa vie en ces mots :

« L’homme a atteint le côté conducteur de ma voiture et s’est tenu en silence en me regardant. Puis il a souri. Des yeux brillants, ensoleillés, plissés sur les bords, une sorte de sourire. J’ai su alors que tout allait bien. »

Bientôt, les deux ont commencé à parler et Sprouse a dit à l’homme qu’elle était curieuse d’entendre son histoire. Ensuite, elle a appris des détails importants sur sa vie. Il lui a dit qu’il s’appelait Victor Hubbard et qu’il avait 32 ans.

Hubbard a également mentionné qu’il luttait contre une maladie mentale. La femme était reconnaissante qu’Hubbard puisse lui faire suffisamment confiance pour partager son histoire, mais il y avait encore quelque chose qu’il ne lui avait pas dit. Elle se mit à lui demander pourquoi il restait toujours à un endroit particulier.

À sa grande surprise, Hubbard a raconté son histoire déchirante et a déclaré que sa mère l’avait abandonné, et il revenait chaque jour dans ce coin dans l’espoir de la revoir.

Selon Sprouse, Hubbard était dans la rue depuis dix ans et les services locaux et sociaux n’avaient pas été en mesure de localiser sa mère. Au cours des mois suivants, Sprouse et Hubbard ont forgé une connexion improbable et sont devenus de bons amis.

Sprouse a raconté :

« Ce bonjour et les quelques lignes de l’Écriture ont pris racine cette nuit-là dans mon cœur. Avec la bénédiction de mon mari, dès le lendemain matin, j’ai commencé à téléphoner aux services sociaux, à la police, aux refuges pour sans-abri et aux psychiatres. »

Peu de temps après, elle s’est tournée vers Face et a demandé l’aide de sa communauté. Finalement, Sprouse et son mari ont invité Hubbard dans leur maison. Ils se sont également occupés de sa nourriture et ont organisé ses rendez-vous chez le médecin.

De plus, Sprouse a proposé à Hubbard un emploi dans son école de cuisine.

Hubbard a remercié son amie pour sa générosité et sa gentillesse et a dit qu’elle l’avait sauvé quand il en avait le plus besoin. Mais il n’était pas le seul à savourer la joie de la gratitude – Sprouse a partagé qu’elle était tout aussi reconnaissante d’avoir trouvé Hubbard.

Elle a exprimé :

« Cet homme malodorant et sale habite avec ma famille maintenant et est comme mon petit frère depuis trois ans. Il y a eu beaucoup de vie vécue entre ce bonjour et aujourd’hui, allant de joyeux à carrément déchirant. Je ne l’échangerais pas pour le monde. »

Like this post? Please share to your friends:
Le Monde Animal