Une petite fille étudie dans la rue sur un bureau en carton pendant que son père nettoie des voitures : elle obtient une bourse

Les réseaux sociaux peuvent être un point de départ important pour promouvoir des histoires de résistance, de difficultés et de pauvreté, dans l’espoir que la grande communauté qui se trouve derrière les écrans et les claviers ne restera pas insensible à certaines questions. Ce ne sera pas un clic qui résoudra la pauvreté dans le monde, bien sûr, mais une petite action peut aider de nombreux individus. La petite Marìa, par exemple, n’a que 7 ans et est obligée d’étudier dans la rue, sur un bureau de fortune que son père a fabriqué pour elle avec du carton. Heureusement, son histoire n’est pas passée inaperçue et la communauté locale a œuvré pour garantir le droit de l’enfant à une éducation et un emploi plus sûr pour son père.

Marìa est une petite fille de sept ans qui ne renonce pas à étudier, bien qu’elle doive accompagner son père au travail tous les matins. Alors que l’homme se propose de nettoyer les voitures dans la rue dans la ville de Trujillo (Pérou), la petite fille est assise sur le trottoir et étudie du mieux qu’elle peut grâce à un bureau que son père a construit pour elle afin qu’elle puisse se concentrer et s’asseoir confortablement. À partir de sept heures du matin, Marìa est toujours assise là, au même endroit, quel que soit le temps et avec les quelques ressources dont elle dispose. Heureusement, les choses ont changé après qu’un homme a filmé la situation de la petite fille : l’aide n’a pas tardé à arriver.

C’est grâce à la « Trujillo Benevolent Society » que María et son père ont reçu l’opportunité dont ils avaient besoin : la petite fille a obtenu une bourse qui lui a permis d’entrer à l’école et de suivre enfin un cursus officiel ; l’enfant a reçu tout le matériel scolaire nécessaire et même un uniforme à porter à l’école. Alors que le père a obtenu un bien meilleur emploi en tant que concierge de l’école à laquelle sa fille a été affectée.

Une famille qui a dû se battre de toutes ses forces pour survivre et qui a maintenant franchi une étape importante grâce à une large solidarité. Nous espérons que Marìa pourra poursuivre ses études jusqu’au bout et que cela lui permettra d’obtenir un bon emploi pour améliorer ses conditions de vie et celles de sa famille.

Like this post? Please share to your friends:
Monde des idées